L'HISTOIRE

On ne peut pas parler de l'histoire de l'abbaye, sans évoquer l'Usine. En 1835, Monsieur Fabre, un industriel lyonnais acheta l'abbaye de Bouchet pour y fabriquer des fils de soie qui étaient ensuite envoyés dans ses soieries lyonnaises.

 

En 1880 l’abbaye devint trop petite. Sur les terrains avoisinants furent construites la filature, la coconnière et l’habitation de la directrice de l’usine : la maison de maitre. Les origines lyonnaises de Monsieur Fabre ont clairement influencé l’architecture de cette imposante bâtisse.

La magnanerie devint l’employeur le plus important de la région. Elle était surnommée l’USINE par les habitants.

 

A cette époque déjà l’artisanat était combiné avec l’art. La directrice de l'usine, Madame Jeanne Martin créa une troupe de théâtre pour favoriser la cohésion et les loisirs des jeunes ouvrières. Une amie de la famille venait accompagner au piano ces séances de théâtre.

 

En 1971 le propriétaire du l'usine qui possédait d'autres ateliers de production dans l'Isère et en Ardèche décida de regrouper la production sur un même lieu. Ces bâtiments furent alors vendus et transformés en domaine privé. Une grande partie de la propriété est tombée en ruines et certains bâtiments ont même étés détruits dans un incendie en 2014.

 

Nous avons racheté l’Usine en 2019. Depuis, nous nous attachons à la développer pour en faire un lieu où l’art et l’artisanat se vivent dans la tradition provençale.